Bombardier annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2017

By , in PR PR California on .

15 févr. 2018 06h00 HE

РHausse de 57 % sur douze mois du RAII avant ̩l̩ments sp̩ciaux(1) pour l'exercice, atteignant 672 M $ sur une base consolid̩e

– Dépassement des prévisions de marge(2) pour tous les secteurs d'activité; Marges RAII pour l'exercice supérieures à 8 % chez Transport, Avions d'affaires et Aérostructures

РUtilisation de flux de tr̩sorerie disponibles(1) meilleure que notre pr̩vision de plus de 200 M$

РL'̩lan se poursuit alors que l'entreprise arrive au milieu de son plan de redressement

– Hausse de la participation de Bombardier dans Transport de 70 % à 72,5 % résultant du dépassement des cibles incitatives sous-tendant l'investissement de la Caisse

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 15 fév. 2018) – Bombardier (TSX:BBD.A)(TSX:BBD.B)(OTCQX:BDRBF) a présenté aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice 2017, reflétant la solide performance financière et opérationnelle dans l'ensemble de l'entreprise.

« Bombardier a terminé la deuxième année de son plan de redressement de cinq ans avec de très bons résultats, a déclaré Alain Bellemare, président et chef de la direction, Bombardier Inc. Forts de ces solides résultats, nous démarrons 2018 sur une très belle lancée. Notre transformation opérationnelle est en cours; nos programmes en croissance, y compris le programme Global 7000, se déroulent comme prévu; et nous avons un plan clair pour atteindre nos objectifs pour 2020. »

En 2017, le RAII avant éléments spéciaux de Bombardier pour l'exercice a progressé de 57 % sur douze mois, passant de 427 millions $ à 672 millions $, alors que le RAIIA avant éléments spéciaux(1) a presque atteint 1 milliard $. Les marges RAII de l'exercice des secteurs Transport, Avions d'affaires et Aérostructures ont été supérieures aux prévisions. La marge RAII avant éléments spéciaux(1) a été de 8,4 % chez Transport et Avions d'affaires et de 10,0 % chez Aérostructures. Les revenus consolidés de l'exercice se sont élevés à 16,2 milliards $, conformément à notre prévision.

Notre performance sur le plan des flux de trésorerie disponibles(2) pour 2017 a été meilleure que notre prévision de plus de 200 millions $, avec une utilisation de 786 millions $. Cette meilleure performance a permis à Bombardier de terminer l'exercice avec une situation de trésorerie de 3,1 milliards $ et de se placer en bonne position pour réaliser des flux de trésorerie neutres en 2018(3), un objectif clé du plan de redressement de l'entreprise.

« L'année 2018 est une année charnière pour Bombardier, a poursuivi M. Bellemare. Nous passons de notre cycle d'investissement à un cycle de solide croissance. Nos efforts sont axés sur une excellente exécution : mettre en service l'avion Global 7000; livrer nos principaux projets de transport sur rail; et clore le partenariat avec Airbus après avoir obtenu les approbations réglementaires plus tard cette année. »

L'entreprise a aussi annoncé que les solides résultats de Transport en 2017 ont dépassé les objectifs de performance sous-tendant l'investissement de la Caisse de dépôt et placement du Québec (la Caisse) dans BT Holdco. Par conséquent, pour la période de douze mois débutant le 12 février 2018, le pourcentage de la participation de Bombardier, à la conversion des actions de la Caisse, sera augmenté de 2,5 %, passant de 70 % à 72,5 %. Tout dividende versé par BT Holdco à ses actionnaires pendant cette période sera distribué en fonction du pourcentage de la participation de chaque actionnaire, à la conversion, soit 72,5 % pour Bombardier et 27,5 % pour la Caisse. Ces ajustements entreront en vigueur une fois que les états financiers consolidés audités de BT Holdco seront dûment approuvés par son conseil d'administration.

Principaux résultats

Pour les exercices clos les 31 décembre 2017 2016 Écart
Revenus 16 218 $ 16 339 $ (1 ) %
RAII 246 $ (58 ) $ ins
Marge RAII 1,5 % (0,4 ) % 190 pdb
RAII avant éléments spéciaux 672 $ 427 $ 57 %
Marge RAII avant éléments spéciaux 4,1 % 2,6 % 150 pdb
RAIIA avant éléments spéciaux 993 $ 798 $ 24 %
Marge RAIIA avant éléments spéciaux(1) 6,1 % 4,9 % 120 pdb
Résultat net (553 ) $ (981 ) $ 44 %
RPA dilué (en dollars) (0,25 ) $ (0,48 ) $ 0,23 $
Résultat net ajusté(1) 63 $ (268 ) $ ins
RPA ajusté (en dollars)(1) 0,03 $ (0,15 ) $ 0,18 $
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles 1 317 $ 1 201 $ 10 %
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles 531 $ 137 $ 288 %
Utilisation de flux de trésorerie disponibles (786 ) $ (1 064 ) $ 26 %
Aux 31 décembre 2017 2016 Écart
Sources de financement disponibles à court terme(4)(5) 4 225 $ 4 477 $ (6 ) %
Pour les quatrièmes trimestres clos les 31 décembre 2017 2016 Écart
Revenus 4 715 $ 4 380 $ 8 %
RAII 149 $ 74 $ 101 %
Marge RAII 3,2 % 1,7 % 150 pdb
RAII avant éléments spéciaux 215 $ 104 $ 107 %
Marge RAII avant éléments spéciaux 4,6 % 2,4 % 220 pdb
RAIIA avant éléments spéciaux 304 $ 203 $ 50 %
Marge RAIIA avant éléments spéciaux 6,4 % 4,6 % 180 pdb
Résultat net (109 ) $ (259 ) $ 58 %
RPA dilué (en dollars) (0,05 ) $ (0,12 ) $ 0,07 $
Résultat net ajusté 51 $ (141 ) $ ins
RPA ajusté (en dollars) 0,02 $ (0,07 ) $ 0,09 $
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles 365 $ 327 $ 12 %
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles 1 237 $ 823 $ 50 %
Flux de trésorerie disponibles 872 $ 496 $ 76 %

Tous les montants de ce communiqué de presse sont exprimés en dollars américains, sauf indication contraire.

Les montants des tableaux sont en millions sauf les montants par action, sauf indication contraire.

RÉSULTATS ET FAITS SAILLANTS SECTORIELS

Avions d'affaires

Pour les exercices clos les 31 décembre 2017 2016 Écart
Revenus 4 961 $ 5 741 $ (14 ) %
Livraisons d'avions (en unités) 140 163 (23 )
RAII 391 $ 477 $ (18 ) %
Marge RAII 7,9 % 8,3 % (40) pdb
RAII avant éléments spéciaux 416 $ 369 $ 13 %
Marge RAII avant éléments spéciaux 8,4 % 6,4 % 200 pdb
RAIIA avant éléments spéciaux 513 $ 528 $ (3 ) %
Marge RAIIA avant éléments spéciaux 10,3 % 9,2 % 110 pdb
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles 1 075 $ 721 $ 49 %
Aux 31 décembre 2017 2016 Écart
Carnet de commandes (en milliards de dollars) 14,0 $ 15,4 $ (9 ) %
  • La performance financière d'Avions d'affaires en 2017 a été conforme aux prévisions ou les a dépassées. Avions d'affaires a livré 140 avions. Les revenus ont été de 5,0 milliards $ et la marge RAII avant éléments spéciaux s'est établie à 8,4 %.
  • Au quatrième trimestre, nous avons livré 44 unités, incluant une solide combinaison d'avions Challenger et Global, soit respectivement 29 et 13 livraisons. Ces gammes d'avions ont continué de mener leur segment de marché respectif au cours du trimestre.
  • L'amélioration de 200 pdb de la marge RAII avant éléments spéciaux reflète la rigueur constante de nos activités d'exploitation et l'apport plus élevé des activités exercées sur le marché de l'après-vente, lesquelles ont bénéficié de nos récents investissements visant à augmenter la capacité de service et le portefeuille de services offerts. Fidèles à notre stratégie axée sur l'expansion de nos activités exercées sur le marché de l'après-vente, les revenus tirés de celles-ci ont augmenté de plus de 10 % en 2017.
  • Témoignant de nos efforts soutenus à générer une performance financière améliorée dans tous les marchés, le RAII avant éléments spéciaux a progressé de 35 % au cours des deux derniers exercices, passant de 308 millions $ à 416 millions $, et ce, malgré une diminution des revenus d'environ 30 %. Par conséquent, le secteur est prêt à tirer parti de son efficacité de production accrue et de sa structure de coûts plus légère lorsque l'avion Global 7000 sera mis en service et que s'amorcera la reprise du marché de l'aviation d'affaires.
  • Au quatrième trimestre 2017, les nouvelles commandes ont atteint un sommet par rapport à celles des trois premiers trimestres de 2017, et ont surpassé celles des quatrièmes trimestres de respectivement 2016 et 2015.
  • L'avion Global 7000 continue d'afficher d'excellentes performances et de présenter un degré élevé de fiabilité. La disponibilité de quatre FTV durant tout le quatrième trimestre a accéléré les essais en vol et le cinquième et dernier FTV a intégré le programme d'essais le 30 janvier 2018. Le programme d'essais a accumulé plus de 1500 heures de vol à ce jour et de nombreux avions étant en assemblage final, l'avion Global 7000 est en bonne voie d'être mis en service au second semestre de 2018.(6)

Avions commerciaux

Pour les exercices clos les 31 décembre 2017 2016 Écart
Revenus 2 382 $ 2 617 $ (9 ) %
Livraisons d'avions (en unités) 73 86 (13 )
Commandes nettes (en unités) 70 161 (91 )
Ratio de nouvelles commandes sur livraisons 1,0 1,9 (0,9 )
RAII (385 ) $ (903 ) $ 57 %
Marge RAII (16,2 ) % (34,5 ) % 1830 pdb
RAII avant éléments spéciaux (377 ) $ (417 ) $ 10 %
Marge RAII avant éléments spéciaux (15,8 ) % (15,9 ) % 10 pdb
RAIIA avant éléments spéciaux (305 ) $ (353 ) $ 14 %
Marge RAIIA avant éléments spéciaux (12,8 ) % (13,5 ) % 70 pdb
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles 107 $ 392 $ (73 ) %
Aux 31 décembre 2017 2016 Écart
Carnet de commandes (en unités) 433 436 (3 )
  • Nous allons de l'avant et faisons des progrès en vue d'obtenir l'approbation des organismes de réglementation pour le partenariat annoncé avec Airbus concernant les avions C Series. Nous nous attendons à obtenir toutes les approbations relatives au partenariat en 2018, et, dans l'intervalle, nous effectuons des visites sur place et poursuivons la planification des activités d'exploitation de la chaîne d'assemblage final américaine située à Mobile, en Alabama, tout en travaillant sur d'autres volets de l'intégration conformément aux lois antitrust. Le 26 janvier 2018, la Commission du commerce international des États-Unis a rejeté la tentative de Boeing de faire imposer des tarifs sur les avions C Series, libérant la voie pour nous permettre de soutenir Delta cette année alors que nous travaillons à clore notre partenariat avec Airbus.
  • Nous avons livré 73 avions au cours de l'exercice, soit 30 avions Q400, 26 avions CRJ et 17 avions C Series, respectant la fourchette présentée dans notre prévision pour l'exercice. Cela comprend 22 avions livrés au cours du quatrième trimestre, nombre similaire à celui de l'année précédente.
    • Nous avons livré les deux premiers avions CS300 à Korean Air Lines, le premier client du programme en Asie, au cours de la dernière semaine de décembre 2017. Nous avons aussi participé aux préparatifs en vue de leur mise en service commercial qui a eu lieu au mois de janvier 2018.
  • L'année a été marquée par un ratio de nouvelles commandes sur livraisons de 1,0 pour Avions commerciaux. Au cours du quatrième trimestre, nous avons obtenu des commandes pour nos trois gammes d'avions. Ces commandes comprenaient ce qui suit :
    • Le 29 décembre 2017, nous avons signé une commande ferme avec la compagnie EgyptAir pour l'acquisition de 12 avions CS300 et des droits d'achat sur 12 avions supplémentaires. Selon le prix affiché de l'avion CS300, la valeur de la commande ferme s'élèverait à environ 1,1 milliard $ US.
    • Le même jour, nous avons signé un accord visant six biréacteurs régionaux CRJ900 et des options sur six autres avions du même type avec un client souhaitant garder l'anonymat. Selon le prix affiché, la valeur de la commande ferme s'élèverait à environ 290 millions $ US.
    • Nous avons également signé une commande avec Qazaq Air et une autre avec Cemair portant chacune sur deux avions Q400 d'une valeur totale d'environ 133 millions $ US d'après le prix affiché.
  • La performance financière d'Avions commerciaux en 2017 a été marquée par l'accélération soutenue de la cadence de production d'avions C Series. Tel qu'il a été annoncé dans nos résultats financiers du troisième trimestre, le retard de livraison de moteurs accusé par Pratt & Whitney a eu une incidence sur la livraison de nos avions C Series, particulièrement au quatrième trimestre. Tandis que les revenus atteignaient 2,4 milliards $, conformément à nos prévisions, la perte RAII avant éléments spéciaux de 377 millions $ se comparait favorablement aux attentes.

Aérostructures et Services d'ingénierie

Pour les exercices clos les 31 décembre 2017 2016 Écart
Revenus 1 570 $ 1 549 $ 1 %
Nouvelles commandes externes 443 392 13 %
Ratio de nouvelles commandes externes sur revenus externes 1,1 0,9 0,2
RAII 150 $ 128 $ 17 %
Marge RAII 9,6 % 8,3 % 130 pdb
RAII avant éléments spéciaux 157 $ 124 $ 27 %
Marge RAII avant éléments spéciaux 10,0 % 8,0 % 200 pdb
RAIIA avant éléments spéciaux 207 $ 175 $ 18 %
Marge RAIIA avant éléments spéciaux 13,2 % 11,3 % 190 pdb
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles 22 $ 20 $ 10 %
Aux 31 décembre 2017 2016 Écart
Carnet de commandes externes 87 $ 42 $ 107 %
  • La performance financière du secteur Aérostructures et Services d'ingénierie en 2017 a correspondu à nos attentes. Les revenus de l'exercice ont totalisé 1,6 milliard $, tandis que la marge RAII avant éléments spéciaux s'est établie à 10,0 %. Au quatrième trimestre, la marge RAII avant éléments spéciaux s'est établie à 15,3 %, en forte hausse par rapport aux prévisions et à la marge de l'exercice précédent, démontrant une évolution positive des réductions de coûts prévues liées aux composants que nous avons fabriqués pour les avions C Series, telles que comptabilisées selon la méthode comptable relative aux contrats à long terme.
  • Au cours du trimestre, Aérostructures et Services d'ingénierie a annoncé qu'il avait été choisi par Airbus à titre de fournisseur dans le cadre d'un nouveau programme de nacelles de moteur destiné à la gamme d'avions A320neo propulsés par des moteurs Pratt & Whitney. Ce contrat renforce notre stratégie à long terme qui vise à développer nos capacités visant le marché des nacelles et à nous concentrer sur la livraison de produits et services novateurs et de grande valeur.

Transport

Pour les exercices clos les 31 décembre 2017 2016 Écart
Revenus 8 525 $ 7 574 $ 13 %
Nouvelles commandes (en milliards de dollars) 10,2 $ 8,5 $ 20 %
Ratio de nouvelles commandes sur revenus 1,2 1,1 0,1
RAII 417 $ 396 $ 5 %
Marge RAII 4,9 % 5,2 % (30) pdb
RAII avant éléments spéciaux 712 $ 560 $ 27 %
Marge RAII avant éléments spéciaux 8,4 % 7,4 % 100 pdb
RAIIA avant éléments spéciaux 810 $ 657 $ 23 %
Marge RAIIA avant éléments spéciaux 9,5 % 8,7 % 80 pdb
Additions nettes aux immobilisations corporelles et incorporelles 123 $ 116 $ 6 %
Aux 31 décembre 2017 2016 Écart
Carnet de commandes (en milliards de dollars) 34,4 $ 30,1 $ 14 %
  • Nous avons réalisé une performance financière supérieure en 2017, tout en positionnant notre secteur en vue d'une croissance accrue en ce qui a trait aux revenus et à la rentabilité.
    • Les revenus ont augmenté de 13 % sur douze mois pour s'établir à 8,5 milliards $, conformément aux prévisions.
    • La marge RAII avant éléments spéciaux a augmenté de 100 pdb pour s'établir à 8,4 % pour 2017, une marge égale ou supérieure à 8 % pour le cinquième trimestre consécutif. Un accroissement supplémentaire de la marge devrait découler de l'exécution soutenue du plan, les deux tiers des initiatives de transformation étant terminés à la fin de l'exercice.
    • Le carnet de commandes a atteint 34,4 milliards $ au 31 décembre 2017, alimenté par une augmentation de 20 % des nouvelles commandes couvrant l'ensemble des segments de produits, surtout en Europe et en Asie-Pacifique. Ces commandes ont poussé le ratio de nouvelles commandes sur revenus à 1,2 pour l'exercice, le ratio étant supérieur à 1,0 pour le quatrième exercice consécutif.
  • Nos produits ont franchi d'importantes étapes, préparant ainsi le terrain à une augmentation des livraisons et des revenus, y compris :
    • Le train d'essais pour le métro de New York a réussi le test en service en décembre 2017, permettant la livraison des autres voitures et leur mise en service;
    • Les premiers trains du projet de matériel roulant de prochaine génération de l'État du Queensland en Australie sont entrés en service en décembre 2017 le long du réseau ferroviaire dans le Queensland du Sud-Est;
    • En septembre 2017, les trains à deux niveaux TWINDEXX Vario pour la Deutsche Bahn (DB) ont obtenu l'homologation à simple traction de la German Federal Railway Authority (EBA) et ont été mis en service; et
    • En janvier 2018, nous avons annoncé que les premières voitures de métro pour le San Francisco Bay Area Rapid Transit District (BART) entraient en service commercial après avoir subi avec succès l'ensemble des tests et reçu la certification de la part de la California Public Utilities Commission.
  • En 2017, les solides résultats de Transport en 2017 ont dépassé les objectifs de performance sous-tendant l'investissement de la Caisse dans BT Holdco. Par conséquent, pour la période de douze mois débutant le 12 février 2018, le pourcentage de la participation de Bombardier, à la conversion des actions de la Caisse, sera augmenté de 2,5 %, passant de 70 % à 72,5 %. Tout dividende versé par BT Holdco à ses actionnaires pendant cette période sera distribué en fonction du pourcentage de la participation de chaque actionnaire, à la conversion, soit 72,5 % pour Bombardier et 27,5 % pour la Caisse. Ces ajustements entreront en vigueur une fois que les états financiers consolidés audités de BT Holdco seront dûment approuvés par son conseil d'administration.

À propos de Bombardier

Avec plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d'activité, Bombardier est un leader mondial de l'industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d'efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier a des installations de production et d'ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d'affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d'ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l'exercice clos le 31 décembre 2017, nos revenus ont été de 16,2 milliards $. Vous trouverez nouvelles et information à l'adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Bombardier Inc. utilise son site Web comme canal de diffusion d'information importante sur l'entreprise. L'information financière et toute autre information importante relative à Bombardier Inc. est normalement affichée sur son site Web et est accessible à bombardier.com. Les investisseurs sont avisés par la présente qu'à partir de maintenant, l'information au sujet des dividendes réguliers déclarés et versés par Bombardier ne sera disponible que sur son site Web, à moins qu'elle n'y soit tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables.

Bombardier, Challenger, CRJ, CRJ900, CS300, C Series, Global, Global 7000, Global 8000, Q400 et TWINDEXX sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Nous recommandons fortement aux lecteurs de consulter notre rapport de gestion ainsi que nos états financiers consolidés qui sont affichés sur notre site Web à ri.bombardier.com pour obtenir une analyse plus détaillée de nos résultats sectoriels.

ins : information non significative
pdb : points de base
(1) Mesures financières non conformes aux PCGR. Se reporter à la Mise en garde relative aux mesures non conformes aux PCGR à la fin de ce communiqué de presse.
(2) Marge fait référence à RAII avant éléments spéciaux ou à marge RAII avant éléments spéciaux. Performance sur le plan des flux de trésorerie disponibles fait référence à l'utilisation de flux de trésorerie disponibles. Mesures financières non conformes aux PCGR. Se reporter à la Mise en garde relative aux mesures financières non conformes aux PCGR à la fin de ce communiqué de presse.
(3) Se reporter à la mise en garde liée aux énoncés prospectifs et à la rubrique Prévisions et énoncés prospectifs de chaque secteur isolable du rapport financier de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2017 pour des détails sur les hypothèses sur lesquelles reposent les prévisions.
(4) Définies comme Trésorerie et équivalents de trésorerie plus le montant disponible en vertu des facilités de crédit renouvelables de la Société.
(5) Suite à la clôture prévue de notre partenariat C Series avec Airbus, les actifs et passifs du programme d'avions C Series sont présentés dans les actifs détenus en vue de la vente. Se reporter à la rubrique Partenariat stratégique de la section Avions commerciaux, ainsi qu'à la Note 15 – Trésorerie et équivalents de trésorerie et à la Note 28 – Actifs détenus en vue de la vente des états financiers consolidés 2017 de la Société, pour plus de détails sur l'opération et le traitement comptable au 31 décembre 2017.
(6) Voir la mise en garde relative au programme d'avions Global 7000 et Global 8000 dans le rapport de gestion du rapport financier de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2017.

MISE EN GARDE RELATIVE AUX MESURES NON CONFORMES AUX PCGR

Le présent communiqué de presse repose sur les résultats établis selon les normes internationales d'information financière (IFRS). Toute référence aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) signifie IFRS, sauf indication contraire. Il repose également sur des mesures non conformes aux PCGR, dont le RAIIA, le RAII avant éléments spéciaux et le RAIIA avant éléments spéciaux, le résultat net ajusté, le résultat par action ajusté et les flux de trésorerie disponibles. Ces mesures non définies par les PCGR découlent directement des états financiers consolidés mais n'ont pas un sens normalisé prescrit par les IFRS; par conséquent, d'autres entreprises utilisant ces termes peuvent les définir différemment. La direction croit que fournir certaines mesures de performance non conformes aux PCGR, en plus des mesures IFRS, donnent aux utilisateurs de notre rapport financier une meilleure compréhension de nos résultats et tendances connexes, et accroît la transparence et la clarté des résultats de base de notre entreprise. Se reporter à la rubrique Mesures financières non conformes aux PCGR et à la rubrique Liquidités et sources de financement de la section Sommaire et à la rubrique Analyse des résultats des sections de chaque secteur isolable du rapport de gestion de la Société pour la définition de ces indicateurs et pour le rapprochement avec les mesures les plus comparables des IFRS.

Rapprochement des résultats sectoriels et des résultats consolidés
Quatrièmes trimestres
clos les 31 décembre
Exercices clos
les 31 décembre
2017 2016 2017 2016
Revenus
Avions d'affaires 1 473 $ 1 651 $ 4 961 $ 5 741 $
Avions commerciaux 677 699 2 382 2 617
Aérostructures et Services d'ingénierie 413 319 1 570 1 549
Transport 2 493 1 948 8 525 7 574
Siège social et élimination (341 ) (237 ) (1 220 ) (1 142 )
4 715 $ 4 380 $ 16 218 $ 16 339 $
RAII avant éléments spéciaux
Avions d'affaires 120 $ 100 $ 416 $ 369 $
Avions commerciaux (142 ) (141 ) (377 ) (417 )
Aérostructures et Services d'ingénierie 63 30 157 124
Transport 217 181 712 560
Siège social et élimination (43 ) (66 ) (236 ) (209 )
215 $ 104 $ 672 $ 427 $
Éléments spéciaux
Avions d'affaires (9 ) $ 1 $ 25 $ (108 ) $
Avions commerciaux 5 3 8 486
Aérostructures et Services d'ingénierie 13 6 7 (4 )
Transport 11 20 295 164
Siège social et élimination 46 91 (53 )
66 $ 30 $ 426 $ 485 $
RAII
Avions d'affaires 129 $ 99 $ 391 $ 477 $
Avions commerciaux (147 ) (144 ) (385 ) (903 )
Aérostructures et Services d'ingénierie 50 24 150 128
Transport 206 161 417 396
Siège social et élimination (89 ) (66 ) (327 ) (156 )
149 $ 74 $ 246 $ (58 ) $
Rapprochement du RAIIA avant éléments spéciaux et du RAIIA, par rapport au RAII
Quatrièmes trimestres
clos les 31 décembre
Exercices clos
les 31 décembre
2017 2016 2017 2016
RAII 149 $ 74 $ 246 $ (58 ) $
Amortissement 89 99 314 371
Charge de dépréci
The following two tabs change content below.
Sarah Thompson

Sarah Thompson

Sarah is a financial reporter, focusing on technology, national security, and policing. Before joining Daily Telescope she worked as a staff writer at Fast Company and spent two years as a foreign correspondent in Turkey. Her work has been published in Al Jazeera America, The Nation, Vice News, Motherboard, and many other outlets.
%d bloggers like this: